La direction est prise...

Nous vivons dans un monde qui rejette Dieu. Il est aisé de le constater, peu s'en cachent.

Il en arrive tout une série de conséquences directes : les gens sont désorientés (jeunes ou vieux), toutes sortes de déviances apparaissent, plus ou moins monstrueuses.

Les scientifiques pensent pouvoir se passer de Dieu, puisqu'ils sont si intelligents qu'ils vont tout comprendre... mais en réalité on est encore bien loin de comprendre comment fonctionne notre cerveau -- on ne connaît pas ses limites, alors qu'en est-il des limites de Celui qui l'a créé ? (et comment imaginer qu'il soit le fruit du hasard ?)

En tout cas, on fait d'énormes progrès. En médecine par exemple. Conséquence ? On est même capable d'éliminer proprement les "insouhaitables", atteints de maladies "incurables" ou simplement ceux qui risquent d'arriver au mauvais moment... pas besoin d'être chrétien pour le constater... [allez donc voir là] Pour moi, il y a aussi le fait que les gens ne veulent plus être responsables de leurs actes !

En fait, il n'est même pas besoin d'ouvrir les journaux pour avoir une description du monde actuel... cette description est déjà donnée dans la Bible... il y a bientôt 2000 ans, Paul écrivait dans l'épître aux Romains :
Romains 1:18-32
La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, car ce qu'on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l'oeil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, puisque ayant connu Dieu, ils ne l'ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces ; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur coeur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous ; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles. C'est pourquoi Dieu les a livrés à l'impureté, selon les convoitises de leurs coeurs ; en sorte qu'ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps ; eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen!

C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes : car leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature ; et de même les hommes, abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement.
Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, étant remplis de toute espèce d'injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice ; pleins d'envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité ; rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d'intelligence, de loyauté, d'affection naturelle, de miséricorde. Et, bien qu'ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font.

Et l'apôtre renchérit :
2 Timothée 3:1-5
Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force.
Mais il conclut :
2 Timothée 3:16
Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre.
Ainsi, dans ce monde qui va à vau-l'eau, il y a un "point fixe", une colonne, un fondement inébranlable : la Parole de Dieu. On refuse l'existence de cette Vérité, on la méprise, mais pourtant elle s'impose d'elle-même. Quel bonheur !

Commentaires

Esther a dit…
Salut AM! Comment vas-tu? J'ai entendu que la semaine a Colombes s'esbien passee... Le Seigneur est fidele est si bon! Je t'embrasse, Esther

Articles les plus consultés