Michael Faraday

Aucun autre scientifique n'a eu deux unités à son nom. Faraday a apporté une contribution énorme à la science, en électricité et en magnétisme. L'électro-chimie a profité abondamment de ses expériences. De nouveaux domaines ont émergé : l'électro-magnétisme, la magnéto-optique, le diamagnétisme. C'est grâce à lui que l'on a la dynamo et le moteur électrique.
Faraday faisait partie d'une petite communauté chrétienne, appelés les Sandémaniens. Selon ses mots, ils étaient quasiment inconnus, et « leur espérance était fondée sur la foi qui est en Christ ». Les Sandémaniens étaient un mouvement dissident cherchant à ressembler à l'église primitive.
En quoi la foi de Faraday s'est-elle manifestée dans sa vie ? Très simplement, il semble. Il allait à l'église le dimanche, il est devenu diacre, puis ancien au bout d'un certain temps. Il menait une vie simple et intègre.
A la fin de sa vie, alors qu'il avait dû d'abandonner toutes ses activités scientifiques, il avait la paix intérieure. Il écrit au physicien De La Rive : « Une telle paix ne se trouve que dans le don de Dieu ; si c'est Lui qui nous la donne, pourquoi devrions-nous avoir peur ? Le don ineffable de son Fils bien-aimé est la base d'une espérance qui ne laisse pas la place au doute. »
Dans ses moments de lucidité, il parlait de sa paix en Christ, et citait les psaume 23 et 46. Il est mort paisiblement assis sur sa chaise.
Faraday a clairement été inspiré par sa foi dans ses recherches scientifiques. Pour lui, science et foi ne pouvaient être complètement séparées. L'Ecriture Sainte faisait autorité, il se confiait en Christ. Parce qu'il croyait en Dieu comme Créateur, il avait la conviction qu'il existait une unité dans la nature, il l'admirait et la respectait, et il se réjouissait de chercher à comprendre l'oeuvre du Créateur.
Hébreux 12:1-2
Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d'une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l'ignominie, et s'est assis à la droite du trône de Dieu.
La science peut nous aider à mieux comprendre la création. Mais ce n'est pas la science qui nous rapproche de Dieu, ni la science qui peut nous donner une quelconque espérance. C'est en portant nos regards sur Dieu, sur Jésus, que nous pouvons avoir la paix !
Psaume 36:10
Auprès de toi est la source de la vie ;
Par ta lumière nous voyons la lumière.
Article inspiré par la lecture de Michael Faraday: Phyics and Faith de Colin A. Russell, Oxford University Press.

Commentaires

Articles les plus consultés