Folie

Voici ce que les chrétiens chantent parfois à l'église :
Qu’il fait bon à ton service,
Jésus mon Sauveur !
Qu’il est doux le sacrifice
Que t’offre mon cœur !

    Prends, ô Jésus, prends ma vie,
    Elle est toute à toi !
    Et dans ta grâce infinie,
    Du mal garde moi !

Mon désir, mon vœu suprême,
C’est la sainteté !...
Rien je ne veux et je n’aime
Que ta volonté !

Comme l’ange au vol rapide,
Je veux te servir,
Les yeux fixés sur mon guide,
Toujours obéir !

Ensemble donc vers la gloire,
Marchons en avant !
Chantant l’hymne de victoire.
Toujours triomphant !
Le refrain, ici marqué en italique, est répété entre chaque strophe, donc 4 fois. 4 fois, on répète, "ô Jésus, prends ma vie, elle est toute à toi !". Et on en rajoute : je veux te servir, je n'aime que ta volonté, il fait bon à ton service... les paroles de ce chant sont très fortes : on parle de renoncement total, de soumission de sa propre volonté à celle de Jésus Christ.

Quelle folie ! Il faut vraiment être fou pour être chrétien. Quoi ? Renoncer à sa vie ? La donner à quelqu'un qu'on ne voit même pas ? Et avec ça, être encore content de le faire ? C'est pas un peu exagéré ?

Folie, ou raisons très importantes ? Nous croyons que Jésus est mort pour nous :
1 Jean 3:16
Nous avons connu l'amour, en ce qu'il a donné sa vie pour nous ; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères.

Jean 15:13
Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.
Donner sa vie à Jésus, en retour, ça ne paraît pas beaucoup.

Il est Dieu, tout-puissant, et nous pouvons avoir une pleine confiance en lui : ce n'est pas vraiment de la folie que de servir un maître puissant et bon.
Et en même temps, Dieu sait que c'est tout de même un acte de folie, du point de vue des hommes, dans le sens où c'est totalement opposé à ce que nous ferions en temps normal.
1 Corinthiens 1:25-29
Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes. Considérez, frères, que parmi vous qui avez été appelés il n'y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles. Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages ; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes ; et Dieu a choisi les choses viles du monde et celles qu'on méprise, celles qui ne sont point, pour réduire à néant celles qui sont, afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu.
Oui, c'est vrai, les chrétiens sont bizarres : ils sont conscients d'être fous, et ils persistent, et signent, préférant la folie de Dieu à la sagesse des hommes !
Je crois qu'il n'y a qu'en réfléchissant à l’œuvre de Christ à la croix que l'on peut comprendre pourquoi on peut lui dire : ô Jésus, prends ma vie !

Commentaires

Bruno a dit…
Hier soir je me rappelais de l'homme que j'étais avant de connaitre le Seigneur, du chemin tordu sur lequel je me trouvais, et je sais très bien vers quoi ce chemin m'aurait mené ... vers un chaos total. Et je constatais avec joie que malgré des erreurs, des chutes et des errances dans ma foi, le Seigneur m'avait mis sur un tout autre chemin, un chemin sûr, un chemin de vérité, et qu'ainsi, par sa grâce, il m'avait éloigné de l'ancien chemin, il m'a mis au large de la perdition.

Je réalisais soudain que la folie des hommes, c'est de regarder des hommes et des femmes qui étaient des voleurs, des buveurs, des adultères, etc, et de les haïr parce qu'ils sont devenu des personnes intègres et droites !

Oui nous aimons Jésus parce qu'il nous a aimé le premier, et plus nous découvrons la grandeur de cet amour plus nous sommes porté à l'aimer en voulant marcher à sa suite comme il a marché. La vrai folie c'est de passer son chemin devant l'amour d'un si grand Dieu-Sauveur !

J'aime beaucoup ce cantique, mais comme beaucoup de ces "vieux cantiques", ses paroles sont si profonde qu'il vaut mieux ne pas les chanter à la légère ! Qu'il puisse guider nos âmes à une pleine consécration !
NB : il est à remarquer que ces "vieux cantiques" portent la plupart du temps en leur dernière strophe le thème de l'espérance chrétienne, de l'aspiration du chanteur à se trouver bientôt dans le Royaume de son Seigneur ... thème quasi absent des cantiques "modernes". Signe des temps ...?
Amy a dit…
Merci Bruno pour ton commentaire encourageant !
La folie des chrétiens n'est clairement pas la même que la folie des hommes, et si nous paraissons fous, ce n'est qu'une apparence, comme tu le dis.

Et désolée pour le retard dans la modération, j'étais en vacances et pratiquement déconnectée :-)

Articles les plus consultés