Pour changer...

En regardant les messages que j'ai écrit jusqu'ici, je me rend compte que j'ai fait preuve d'un certain manque d'optimisme. Décadence, monstruosité, éloignement de Dieu caractérisent notre société. J'en ai fait maintes fois le constat.

Voilà pourquoi, pour une fois, je vais essayer de développer des idées plus "positives". C'est très simple : au lieu d'avoir un regard horizontal, il suffit de regarder à la verticale, en haut. Physiquement, je vois le ciel, les nuages, les étoiles... C'est déjà mieux que tout ce que je peux voir à l'horizontale. Spirituellement, mes regards se tournent vers Dieu, créateur de l'univers, maître absolu. Il est Amour et Justice, à la perfection. Il est infini en tout.

J'ai envie de remettre le psaume 8, mais je l'ai déjà mis (voir 24 novembre 2005). Je mets donc le psaume 139.

Psaume 139
1 Au chef des chantres. De David. Psaume.
Éternel ! tu me sondes et tu me connais,
2 Tu sais quand je m'assieds et quand je me lève,
Tu pénètres de loin ma pensée ;
3 Tu sais quand je marche et quand je me couche,
Et tu pénètres toutes mes voies.
4 Car la parole n'est pas sur ma langue,
Que déjà, ô Éternel ! tu la connais entièrement.
5 Tu m'entoures par derrière et par devant,
Et tu mets ta main sur moi.
6 Une science aussi merveilleuse est au-dessus de ma portée,
Elle est trop élevée pour que je puisse la saisir.
[...]

13 C'est toi qui as formé mes reins,
Qui m'as tissé dans le sein de ma mère.
14 Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse.
Tes oeuvres sont admirables,
Et mon âme le reconnaît bien.
15 Mon corps n'était point caché devant toi,
Lorsque j'ai été fait dans un lieu secret,
Tissé dans les profondeurs de la terre.
16 Quand je n'étais qu'une masse informe, tes yeux me voyaient ;
Et sur ton livre étaient tous inscrits
Les jours qui m'étaient destinés,
Avant qu'aucun d'eux existât.

17Que tes pensées, ô Dieu, me semblent impénétrables!
Que le nombre en est grand !
18 Si je les compte, elles sont plus nombreuses que les grains de sable.
Je m'éveille, et je suis encore avec toi.
[...]
23 Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon coeur !
Éprouve-moi, et connais mes pensées !
24 Regarde si je suis sur une mauvaise voie,
Et conduis-moi sur la voie de l'éternité !

Commentaires

pecheur a dit…
Un p'tit mot d'encouragement à toi.

Que Dieu soit avec toi et te bénisse.

Bon courage

Articles les plus consultés