Il n'aperçoit pas la chaleur



Personne n'aime la canicule. C'est désagréable, voire dangereux, et en ville l'absence d'air fait que la chaleur même sans être torride est insoutenable (après tout, 30-35° c'est habituel en Afrique). Comment supporter ? Tout le monde le dit, il faut de l'eau, de l'eau ! Boire, se mouiller, etc.

De quoi mieux comprendre ce petit verset qui compare le chrétien à un arbre... qui supporte merveilleusement la chaleur :
Ainsi parle l'Éternel :
Maudit soit l'homme qui se confie dans l'homme,
Qui prend la chair pour son appui,
Et qui détourne son cœur de l'Éternel !

Il est comme un misérable dans le désert,
Et il ne voit point arriver le bonheur ;
Il habite les lieux brûlés du désert,
Une terre salée et sans habitants.

Béni soit l'homme qui se confie dans l'Éternel,
Et dont l'Éternel est l'espérance !

Il est comme un arbre planté près des eaux,
Et qui étend ses racines vers le courant ;
Il n'aperçoit point la chaleur quand elle vient,
Et son feuillage reste vert ;
Dans l'année de la sécheresse, il n'a point de crainte,
Et il ne cesse de porter du fruit.

Jérémie 17:5-8
Maintenant je comprends mieux ce que ça signifie. "Il n'aperçoit point la chaleur"... un chrétien qui boit toujours à la source vive s'épargne beaucoup d'épreuves. S'il est difficile d'échapper à la chaleur physique, il est bon de savoir que l'on peut toujours garder sa fraîcheur spirituelle. Avec d'heureuses conséquences.

Bon courage quand même !

Commentaires

Articles les plus consultés