Croisons les doigts ! ... Pardon ???

Je n'arrive pas à m'y habituer. À chaque fois que j'entends l'expression "je croise les doigts", ou "je touche du bois", par exemple, je suis saisie d'un sentiment d'étonnement mêlé de pitié.

Allons donc, les gens intelligents ne sont pas superstitieux. Ils ne croient pas à ces balivernes, quand même ? Mais je ne fais pas allusion à des gens sans éducation. Certains n'ont même pas honte de le publier : pour preuve la vidéo suivante, regardez vers 1:32. "On croise les doigts, on touche du bois"... !


Ils n'y croient pas vraiment, me direz-vous. Mais alors pourquoi utiliser des expressions sans queue ni tête ? Si ça les rassure, c'est bien qu'ils y croient, au moins "un peu", non ? Je voudrais bien savoir s'ils ont une explication rationnelle.

Ceux qui croient à de telles superstitions ne font pas attention à être cohérents dans leurs croyances. On peut se moquer de ceux qui croient en Dieu et à la Bible, mais au moins la Bible présente un système de pensée cohérent. Quand on prie, on s'adresse à Dieu, en croyant que Dieu existe et qu'il est Tout-Puissant. Si on croit qu'il est le Créateur, il est logique de croire qu'il peut aussi intervenir pour résoudre nos problèmes, non ?
Hébreux 11:6
Sans la foi il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.
Donc, pour ceux qui ne croient pas que Dieu existe, et qui ne peuvent pas prier, il n'y a pas d'appui sur lequel se reposer, pas de rocher où se réfugier, sinon soi-même (ses doigts ?) ou la matière (le bois ?). Il me semble que ça se passe de commentaires.

A l'inverse, j'ai été impressionnée l'autre jour en voyant la réaction des Américains sur Twitter lors de la fusillade à Virginia Tech : ils priaient !

Commentaires

Articles les plus consultés